Boggi
The French Tailor
Boivin
Finsbury

Smalto
Jean-Manuel Moreau
Boggi
Bocache & Salvucci

Tags: smalto

Anonymous said: Bonjour, pourriez-vous donner quelques conseils pratiques concernant les voyages: combien de garde-robe prendre pour un déplacement de 3/5/10/... jours, quelles pièces préferer, quelle valise chosir, d'autres astuces ?

Il y a eu tellement d’articles et de posts à ce sujet que je ne vois pas ce que je peux apporter de plus au débat (n’étant pas grand voyageur moi-même.) Pour vous en convaincre, il suffit de faire une recherche Google ou YouTube, et de choisir parmi les nombreuses méthodes proposées celle qui vous convient le mieux, quitte même à en tester plusieurs pour comparer.

Donc, pour apporter juste ma petite pierre à l’édifice, je soulignerais juste les points suivants:

1º) Il existe une offre de plus en plus fournie de vêtements ‘non-iron’ (pantalons & chemises) infroissables, ainsi que de vestes et de costumes ‘travel’ tout aussi infroissables.

2°) Voyage et élégance ne font pas bon ménage, ce sont des vases communiquants, plus on veut de l’un moins on aura de l’autre, mécaniquement (à moins d’être milliardaire et de pouvoir voyager grand style).

3º) Idéalement, il faudrait toujours voyager le plus léger possible. Le plus souvent, j’aime faire des achats lors de mes voyages, donc il faut préserver une marge dans les valises pour pouvoir rentrer plus chargé que l’on est parti.

4º) On obtient de très bons résultats, pour la préservation de ses vestes ou costumes, en les mettant dans une simple housse de boutique, sur un cintre épaulé, et en les transportant à la verticale en marchant, ou à l’horizontale en train, voiture ou avion.

5°) J’ai vu sur le web une technique prometteuse, consistant à plier ses chemises et à les ranger individuellement dans ces emballages plastiques dans lesquelles elles sont vendues en boutique. Pour cela, il faut penser à préserver ces emballages, que l’on jette le plus souvent. Apparemment, cette technique fonctionne merveilleusement bien pour conserver ses chemises en l’état dans la valise.

6°) Les cravates en tricot sont un bonheur pour le voyage, elles ne se froissent jamais.

7º) Greg Lellouche de NMWA m’a révélé à Pitti sa technique personnelle, très originale, et qui paraît prometteuse: il emboîte ses vestes les unes dans les autres, manches comprises, comme des poupées russes.

Anonymous said: Bonjour Adriano s agit il du même costume boggi que vous portez sur les post du 24 et 25 juillet? Quelle est la couleur ? S agit il de la dernière collection SS 14? Entoiles ou pas ? S auriez vous ou je peux trouver sur Paris des costumes coupe napolitaine type formosa ou marques moins connues que vous portez? Merci

Malheureusement, s’agissant des coupes napolitaines, on les trouve difficilement sur Paris. Formosa par exemple existe seulement à Naples et à New York. Orazio Luciano existe a Naples et quelques autres points de ventes dans le monde, très peu nombreux. Certains de mes costumes napolitains comme De Petrillo et Pagliara ont été des opportunités uniques par des connections directes, je n’arrive même plus à en ravoir.

Sur Paris, je commencerais par regarder les coupes napolitaines proposées chez Jean-Manuel Moreau (Orazio Luciano), Lander Urquijo, Boggi, Profilo Italiano et Hartwood.

D’autres boutiques en proposent également: Cifonelli, Cairn’s, Avedis, Tombolini, Franck Namani, Arthur & Fox, Sirecci (Attolini & Lardini), et Corneliani.

Les costumes Boggi bleus (non-entoilés) que vous voyez sur ce blog proviennent d’anciennes collections, il y a 2-3 ans déjà. Ces modèles à revers larges n’existent malheureusement plus. J’ai acheté un exemplaire de chaque modèle à l’époque, une dizaine en tout, car je pressentais déjà que j’allais le regretter si je ne les prenais pas tous. Avec le recul, j’ai eu la bonne intuition, car on ne les a plus jamais revus dans les collections suivantes chez Boggi. Peut-être ont-ils simplement cessé de travailler avec ce fournisseur, car il faut savoir que Boggi fait travailler beaucoup de monde: Caruso, Isaia (Michelangelo), Lardini, Flannel Bay, Tagliatore, Boglioli, etc., etc.

Aujourd’hui, même si Boggi propose de plus en plus d’épaules napolitaines dans la collection FW14, ils sont revenus malheureusement a des revers plus étroits. Je le déplore à chaque passage en boutique, et ne me prive pas de le leur faire savoir.

Mes tissus Boggi, que vous pensez identiques d’une photo à l’autre le lendemain, ne le sont pas en réalité. Il suffit de regarder la photo en plan serré pour constater que les tissus sont tous différents.

Quand à savoir pourquoi j’ai autant de costumes ‘bleus’, je ne réponds plus à ce genre de questions, qui relèvent de mon choix personnel et ne contribuent pas à faire avancer l’éducation sartoriale (qui est la vocation première de ce blog actuellement.)

yobelf said: Bonsoir Adriano quel conseil donneriez vous pour entretien des vestes en coton et lin. Nettoyage a sec ou pas ? quelle fréquence? J imagine qu on ne peut empêcher la décoloration du tissu avec le temps surtout pour les couleurs foncées . Merci

Ma devise: jamais de nettoyage à sec, sauf cas de force majeure. Coup de vapeur uniquement pour redonner un coup de neuf lorsque nécessaire. Le pressing, y’a pas mieux pour ruiner les costumes.

Boggi
Hackett
Boivin
Carvil

Anonymous said: Bonjour M. Dirnelli, bravo pour vos mises qui sont source d'inspiration pour moi. J'hésite en ce moment chez Suit Supply entre une veste croisée Madison en lin-coton dont j'adore la coupe et une Washington en lin-laine-soie-cachemire (par Carlo Barbera) que j'aime moins. Cependant j'ai peur que le tissu de la Madison soit trop froissable. Que me conseillez-vous. Merci. Arnaud

Il est très facile de répondre à cette question: vous prenez les deux. La politique de retour/remboursement de SuitSupply est ultra-permissive, ils fournissent une enveloppe de retour prépayée, et offrent le retrait à domicile par un coursier pour le renvoi des marchandises, suivi d’un remboursement intégral de tout article qui ne conviendrait pas, pour quelque raison que ce soit. Une fois que vous avez les 2 vestes à essayer chez vous, vous déciderez plus tranquillement lequel il convient garder et lequel renvoyer pour remboursement.

allthingsgentlemanly:

Hi everyone, the following links are for the recent research I carried out for an analysis of the impact of online Tumblr menswear blogs upon consumers: how to successfully improve consumer opinion and purchase intent.

Personally I think it contains some very useful data so take a look and spread…

This is some very interesting research about the influence of the #menswear movement in general, and Tumblr in particular.

I hope the study contributes to changing the mindsets and behaviour of many brands, who are rapidly falling behind the curve when it comes to adapting the quality of their products, and the relevance of their marketing schemes, to address the growing expectations of a new generation of over-informed customers.

As a blogger, I’m happy to see the empirical evidence in the survey, validating all of our efforts for the past 2.5 years since we launched.

Now it’s up to the brands to wake up and take notice, and to reach out to bloggers as the new game-changers when it comes to prescribing their wares to potential customers. Traditional media no longer has the same influence as it once did. Everything is moving online, guys, get with it — or regret it deeply when you see some Internet-savvy brands pull-out ahead of you over the next 10 years.

If you don’t believe me, just take a closer look at the evolving landscape, and the ongoing tug-of-war between two similarly positioned brands such SuitSupply and Boggi — the first owes its success to its forward-looking Internet strategy, while the second has completely missed the e-commerce boat.

Anonymous said: Hi, Dirnelli, can you answer a question of a non-advanced follower (probably the silliest one ever asked in this blog)? Actually, for me, the suits in the two most recent looks (July 23 and 24) look almost identical (J24 is just slightly more shiny); I am not a specialist in the sartorial details, this is just my impression when looking at the photos. The question is: if one owns one of these suits, what would be the reason to buy the other one?

I guess your question is tantamount to asking whether it’s ever necessary to own more than one blue suit and one gray suit. That question is too profound for me to address here, I’ll pass. Or maybe I’ll do a separate post about that some day, as it’s a fair question perhaps many guys are asking themselves.

Leaving aside that the colors of the two suits are very different (perhaps not captured properly by my iPhone camera), I’d point out, in my defense, that they are also dissimilar in very many ways: one is unlined, has higher gorge, wider lapels, more open quarters, natural shoulder, shorter length, higher rise, wider cuffs, etc. But more fundamentally, the major difference between them is that one is a plain weave and the other is a birdseye pattern. Look at the close-up shots to see what I’m talking about.

Boggi unlined suit in Vitale Barberis Canonico ‘Revenge’ Super 140’s

Van Laack linnen shirt
Noname tie
Carvil shoes

Anonymous said: Bonsoir,Passionné par votre blog, je souhaite un petit conseil. Avant de passer au chemises bespoke, je souhaite monter en gamme sur mes chemises. Aujourd'hui je porte majoritèrment des hast. Auriez vous un conseil avec un budget max de 180 euros.Merci d avance et encore bravo pour votre blog.

Je vous invite a parcourir la rubrique ‘Reviews’ de mon blog. Voici ma review des chemisiers, pour vous aider dans votre choix:

http://dirnelli.tumblr.com/post/49585372725/review-of-shirtmakers-shirts-ive-owned

Je ne connais pas Hast, ils peuvent se rapprocher de moi s’il veulent que je les passe en revue.

A 180 euros par chemise vous avez l’embarras du choix. Je viserais le MTM de Jean-Manuel Moreau ou le MTM de Profilo Italiano dans ce niveau de prix. Ensuite, pour 70 euros de plus, vous avez la grande mesure, donc on peut se poser la question d’attaquer par là. En revanche, je suis moi-même revenu de la grande mesure en chemises car j’aime en changer souvent. et ils s’usent plus vite.

doublecreampinchofshutter said: Hey Adriano: was wondering what is the function of having utilising the manica spostata method of stitching the armscye in a dress shirt. (aka, armscye seam offset). Is it for range of movement? Thanks

I don’t really know. A case could probably be made for greater resistance to tearing rather than extra mobility.

Like with so many other tailoring details, we struggle to figure out their hidden meaning — only to find out years later that there was none, it was only just a style choice all along. I suspect that it’s also the case with this shirtmaking detail.

To distinguish themselves, tailors like to show off their supposed skill by adding extra steps that are outwardly visible, but whose functional utility is actually questionable, when you dig deeper.

Sometimes a style catches on, transforming itself over time into a fallacious indicator of ‘quality’, and clients then begin to presume their was initially some tailoring justification for the extra manufacturing step.

The more time goes by, the more I just care about fabrics and styles, everything else appears to be marketing fluff — even some hardworking artisans fall prey to this internet-legend-building, sorry guys.

At the end of the day, if it looks good, who cares how it was made.

Anonymous said: Bonjour, est-ce qu il y a une marque particulière que vous pouvez acheter en sachant que tout marchera nickel sans retouches?

Oui, beaucoup de marques PAP fonctionnent sans retouches pour moi (hormis la longueur pantalon qui reste toujours a faire bien entendu, chez toutes les marques.)

Dernièrement le 52R de Formosa n’a requis aucune retouche pour moi.

Canali
Noname
Noname
Lobb

Tags: canali

Canali
NK Fashion
Sozzi
Finsbury

Tags: canali